26/06/2005

wouaiiiiiiii

Qu'est ce que çà fait plaisir quand votre votre boss vous dit merci.... (et en même temps vous dit que vous allez recevoir une 307 full options comme voiture de société :p)

11:58 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

21/06/2005

Manequins

Le gros coup de déprime est passé...  Je retrouve doucement le sourire même si le boulot garde l'avantage sur toute ma vie.  Je me demande encore quand je rentre (enfin!) chez moi le soir combien de temps encore je trouverai la maison vide.  Moi aussi je veux de l'Amour et pas un simple "flirt" d'une fille qui ne trouve d'important que son tableau de chasse ou ses amourettes d'un soir.
Ce soir je viens de croiser une orde de manequins.  Et je fis comme reflexion à mon collègue la langue pendue "Je dois être trop difficile.  Même celles-là ne m'attirent pas."  Biensûr c'est un peu exagéré.  Il y en avait peut-être une que je trouvais bien.  Mais une sur vingt...  C'est peut-être un peu peu!
Ah toi!  Le jour où je te trouverai, je crois que je t'aurai quand même bien mérité!

21:01 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/06/2005

Pourquoi y a personne pour moi le soir quand je rentre à la

Pourquoi y a personne pour moi le soir quand je rentre à la maison ?  Pourquoi y a personne qui veut me faire des calins à moi ?  Pour quoi y a personne pour me remonter le morale le soir quand j'ai passé une mauvaise journée au bouloit ?  Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?  Pourquoi j'ai accepté un boulot de con où on travaille 80 heures par semaine sans pour autant gagner plus que quelqu'un d'autre ?  Pourquoi je suis pas content de ma vie ?  Pourquoi ?  Pourquoi ?  Pourquoi ?
 
Oui je sais, j'ai une famille, des amis, je mange à ma fin tous les jours.  Oui, je sais, j'ai un boulot, une voiture, une maison.  Oui, je sais, je suis en bonne santé.  Oui, je sais, je dois être heureux avec tout çà.  Car j'ai une chance infinie.  Mais j'y arrive pas.  Désolé.

20:46 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

06/06/2005

c'est l'histoire...

C'est l'histoire d' Emy, jeune fille courageuse qui réapprend à croquer à pleines dents dans la vie.  Après une lettre ouverte à sa maman, elle vient de la perdre hier.  Sa maman et sa petite soeur.  Un chauffard leur a volé la vie.  Elle a exprimé un voeux hier qui est le suivant : appelez chacun vos parents et dites-leur que vous les aimez.
Faites-le pour vous, pour elle et pour vos parents. 
Et laissez ensuite un message à Emi.
http://so-strong.skynetblogs.be
 
Courage Emi, nous sommes avec toi.

09:25 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

02/06/2005

travail...

Travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail, travail,  Mais je pense à vous !

07:21 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |