29/07/2004

Ah Lola...

Oublie-tout ne rêve pas / Mais regarde autour de toi / Les gens ne vivent pas comme ça / Lola / On peut pas vraiment parler de bon sens / D'avoir voulu partager avec toi / Plus qu'une amourette de vacances / Mais comment ne pas perdre mes repères / Alors que soir et matin devant moi / Tu passes en tenue légère / Mes parents chaque fois me demandent / Pourquoi j'ai choisi le célibat / Mes frangins chaque fois se lamentent pour moi / Qui n'ai personne sous mon toit / Tu n'as pas vraiment l'air d'avoir confiance / Il te faudrait un jour faire le bon choix / Enfin prendre en main ton existence / Je ne construirai rien de mon avenir / Dans tes bras le soir / Mais je te dois tous mes sourires / Mes amis chaque soir se demandent pourquoi / Je ne sors jamais de chez moi / Mes voisins chaque fois se plaignent / Qu'il y a toutes les nuits trop de tracas / Lolita tienes que entender / Que no puedo que darme / En la cama al amancer / Quieres gozar / Pero tienes que comprender / Que no puedo passarla bien / Si no me vay a trabajar / Lolita mi amor dejame me quero escapar / Lolita por favor / Dejame para de sonar / Lolita mi amor / Si pudieras empezar / Una vida real, te doy la senal

23:40 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

ça c'est de la prose :)
C'est de toi ou d'ailleurs?

Écrit par : lola | 30/07/2004

C'est autobiographique ou non .... parce que si oui, je trouve plutôt rassurant le célibat à 25 ans.
L'inverse m'inquièterait : échec presqu'assuré !
Bonne journée.

Écrit par : Anaisorchidee | 30/07/2004

Lola... ce sont les paroles de la chanson D'Allan Théo... Mais ces paroles représentent très bien certains moments de ma vie... Le célibat à 25 ans, ce n'est pas que du négatif! ;-)

Écrit par : dlmg | 30/07/2004

Les commentaires sont fermés.