27/07/2004

les fureurs du samedi soir ...

Bridge à écrit : (http://thesinglesstories.skynetblogs.be)
 
Certains comportements mâles observés depuis mon tabouret favori samedi soir me laissent perplexe …

Certains mâles ont la facheuse tendance à confondre rock, rumba, disco, brit pop (merci Jude) avec une chaude Lambada … il leur est effectivement impossible de danser avec une demoiselle sans essayer l’un ou l’autre langoureux mouvement de hanches, promenades de mains sur les parties les plus charnues de la demoiselle (non pas le double menton), joli battement de main sur fesse pour marquer le rythme…

D’autres préfèrent le ‘harcèlement alcoolique’ … comprendre commander un bon verre de 40° sans demander l’avis de la demoiselle en lui assurant par après ‘qu’on ne refuse pas un verre’ … le seul souci c’est qu’il répète l’opération un nombre incalculable de fois … dès que la demoiselle a les yeux vitreux … ils attaquent … tels des charognards …

Et puis il y a ces cons première catégorie, ces raclures, ces imbéciles finis en constante érection, ceux qui ne peuvent s’empêcher après quelques sourires échangés avec une demoiselle à qui ils ont tourné la tête, grâce à leur physique d’apollon anorexique shooté au Redbull et déseché aux Uvs, de jouir de leur statut de ‘mec avec bonne présentation’ pour demander platement une faveur quelquonque mais toujours sexuelle … reléguant la demoiselle à un statut de vulgaire techno-pouffe mono neurone … ce qu’elles sont rarement (en tous les cas ce qu’elle n’était pas dans mon analyse de samedi soir)

Vous comprendrez pourquoi j’hésite à faire des sourires à des inconnus, pourquoi je danse rarement, … pour ce qui est des verres à 40° par contre … cette situtation m’amuse beaucoup … les généreux « offreurs de verres » sont souvent explosés avant moi ou fauchés avant que je ne commence à sourire bêtement à leurs feintes débiles …


 
Dlmg à écrit :
 

Bridge, en tant qu'équivalent masculin, je vais faire l'analyse de mon point de vue...

 

Nous remarquons très vite dans la jungle des discothèques, différents comportements féminins :

 

-         celles qui dansent le plus haut perché, de façon lancinante aussi bien sur du reggae que sur de la techno ou du hard rock…

-         celles qui se laissent payer des verres, car aucune pitié, et de plus se foute de la gueule du mec, voir pire ! reste à côté du bar en attendant qu’un mec leur paie un verre, car leur physique n'est qu'un attire pigeon (conseil pas cher pour sorties pas cher, arriver de préférence avant minuit, comme çà, même pas d’entrée à payer !)

-         Et puis les soi-disant « canons » qui effeuillent les mecs pour trouver leur plaisir (celui de plaire, de d’être vue et remarquée) et qui n’attendent qu’une chose, pouvoir compter le nombre de mecs à leur baskets, ce qui nous ramène à se faire passer pour de vulgaires animaux devant juste accomplir nos pulsion sexuelles (on est rien de mieux? hein ?)

 

Dans ce jeu, ni les hommes ni les femmes sommes, à mon sens, les bons ou les mauvais…  Je reste persuadé que ce n’est pas en boîte que l’on apprend à connaître quelqu’un.  Car on ne peut se faire une opinion qu’à partir d’un physique. Cela peut-être à l’avantage de certains, mais ce n’est pas mon cas !  Même si je n’ai pas trop à me plaindre !

 

Personnellement, mon attitude en boîte est assez variée, cela va de la soirée accoudée au bar à danser sur le podium…  Il m’arrive donc d’être vu, ou d’être bourré et parfois même vu bourré !  Que celui qui ne l’a jamais été me lance la première bierre… ;-)


 
Et vous vous en pensez quoi ? hein ?

19:40 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

*** Les filles ... soutenez moi ... et dites leur que c'est vrai .... ce que J'AI DECRIS

Écrit par : Bridge | 27/07/2004

... J'ai pas dit que ct faux... J'ai juste dit que ct aussi vrai pour les filles que pour les mecs ... ;-)

Écrit par : dlmg | 27/07/2004

Tout à fait d'accord avec Bridge J'en ai d'ailleurs encore fait l'expérience ce week-end.
Pourquoi une fille qui danse de manière un peu sexy doit-elle être automatiquement cataloguée comme fille facile. Mais il est vrai aussi que certaines filles ne sont pas tristes. Il faut savoir faire la part des choses et peut-être tenter d'aller voir un peu plus loin. En ce qui concerne les rencontres en boite, le problème est que si tu aimes danser et sortir, t'as plutot intérêt a rencontrer quelqu'un qui aime ca aussi sinon soit tu vas passer bcp de week-end avec tes amis et pas avec ta moitié, soit tu devras abandonner tes sorties et être un peu "frustré" quelque part. Et ou rencontrer quelqu'un qui aime sortir ailleurs qu'en sortie. C'est donc un cercle vicieux ;-)

Bizzz

Écrit par : Cats | 28/07/2004

Les commentaires sont fermés.