08/05/2004

chocooooooooooooooooolat !

"L'action du chocolat est double. Objet de gourmandise, de satisfaction, le chocolat est lié à une idée de récompense. C'est un cadeau que l'on s'offre à soi-même pour son plaisir.
Cet acte égoiste qui fait du bien provoque une sécrétion d'endorphines à l'effet euphorisant et calmant proches de l'opium.

Le chocolat comble les manques d'affection, les déceptions, les états nerveux : c'est un curatif symptomatique de tous nos troubles."

çà doit être çà...  Je me suis enfilé deux plaques de dessert 58 hier sur la journée!!!


13:13 Écrit par dlmg* | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.